Panier

Aucun produit

0,00 € Expédition
0,00 € Total

Voir mon panier Commander

Maintenir la propreté visuelle avec moins de détergent aux CH d’Antibes Juan-les-Pins et de Cannes. Méthode et concept de chimiofilmCliquez sur l'image pour l'agrandir

Maintenir la propreté visuelle avec moins de détergent aux CH d’Antibes Juan-les-Pins et de Cannes. Méthode et concept de chimiofilm

Olivier Capeyron, Philippe Carenco / 5 p. // La réduction de l’utilisation de la chimie dans les établissements de santé est une préoccupation majeure. Nous avons voulu étudier l’impact sur la propreté visuelle de l’utilisation, au sol, de détergent uniquement deux fois par semaine au lieu de chaque jour, les cinq autres jours étant nettoyés à l’eau. La création d’une échelle visuelle de propreté a été nécessaire pour mesurer l’impact de cette alternance testée pendant quatre semaines. Nous avons montré une équivalence voire une amélioration de la propreté visuelle des sols avec l’alternance eau/détergent, avec réduction du dépôt de substances chimiques que nous appelons chimiofilm, et un gain écologique économique et ergonomique. Mots-clés : nettoyage ; hygiène ; détergent ; développement durable ; effluents ; chimiofilm ; santé au travail.

Voir le sommaire du numéro

9,00 €TTC

S'abonner à la revue

La revue complète

N°765 août-septembre-octobre 2017

Date de parution : Août-septembre-octobre 2017

Accédez à la revue au complet

Sommaire