Preventica

Panier

Aucun produit

0,00 € Expédition
0,00 € Total

Voir mon panier Commander

N°758 juillet-août 2016

E-santé (Cardiauvergne, Swiss telemedicine) - Pharmacie (Maîtrise de risque en pédiatrie, Dotation pour besoins urgents, Pharmacoopé, Sécuriser par la formation) - Management (Parcours patient et démarche projet, Temps de transmission, Doute et incertitude, GPMC) - Expériences et perspectives (Alimentation en eau potable, Traçabilité et valorisation d’une équipe mobile, Reconnaissance vocale, Directives anticipées, Courtage en connaissances, État de l’art en imagerie)

Plus de détailsVoir le sommaire du numéro

15,00 €

S'abonner à la revue

Description détaillée

2 La parole à Lydie Canipel et Thierry Moulin - La télémédecine ou l’art de renforcer la cohésion d’équipe à l’aube des groupements hospitaliers de territoire

E-santé

7 Cardiauvergne : service de télésurveillance et de coordination des soins des insuffisants cardiaques
Jean Cassagnes / 6 p. // Cardiauvergne est un service de télésurveillance et de coordination des soins ouvert en décembre 2011. Deux principes : des professionnels de santé « maîtres du jeu » et une télésurveillance simple. Le dossier patient informatisé (DPI) est accessible grâce à la carte de professionnel de santé (CPS). Un système expert analyse les données et génère des alertes ou alarmes. Une évaluation après quatre ans et 1 084 patients montre un taux de décès de 12,1 % par an (versus 25 % avec prise en charge conventionnelle en Auvergne), des réhospitalisations pour nouvelle poussée d’insuffisance cardiaque réduites à 13,8 % par an (vs 21 % avant Cardiauvergne ) avec raccourcissement de la durée moyenne de séjour de 11,5 à 9,4 jours. L’économie est estimée à 5 430 €/patient/an moins le coût de Cardiauvergne chi ré à 672 €/patient/an. Le taux de satisfaction est unanimement favorable. Un travail de recherche sur de nouveaux capteurs est en cours. Mots-clés : insu isance cardiaque ; télésurveillance ; éducation thérapeutique ; réhospitalisation ; évaluation médico-économique.

13 International. Organization of the Swiss model of primary care telemedicine. Is adoption by the French health system possible?
Asma Fares, David Nathan Bernstein / 2 p. // La Fédération française de télémédecine présente un extrait d’article publié dans la revue European Research in Telemedicine, qui pourrait intéresser les lecteurs de Techniques hospitalières (voir ci-contre le sommaire). L’article présenté ici a été publié dans le numéro de mars 2016 par Asma Fares et David Nathan Bernstein, qui développent le modèle suisse de télémédecine de premier recours et suggèrent son adaptabilité à la France (Fares A, Bernstein DN. Organization of the Swiss model of primary care telemedicine: Is adoption by the French health system possible? Eur Res Telemed. 2016 Mar;5(1) :3–8. https://dx.doi.org/10.1016/j.eurtel.2016.01.001). EN PARTENARIAT AVEC EUROPEAN  RESEARCH IN TELEMEDICINE

Pharmacie

15 Maîtrise de risque du circuit du médicament en pédiatrie : analyse de trois molécules
Jennifer Corny, Éric Bertrand, Thomas Tritz, Grégoire Benoist, Aïcha Bamba, Xavier Torterue, Franck Le Mercier, Anne Lecoeur / 5 p. + ANNEXE // Depuis l’arrêté du 6 avril 2011, chaque établissement doit réaliser une étude des risques encourus par les patients lors de la prise en charge médicamenteuse. L’objectif est ici d’évaluer la maîtrise de ce risque (effets secondaires, sous ou surdosage, erreur de dilution…) dans un service de pédiatrie générale, en sélectionnant trois molécules (morphine chlorhydrate, paracétamol injectable et vancomycine). Une analyse de Pugh a permis de mesurer le risque associé à chaque étape du circuit du médicament pour chaque effet indésirable et erreur médicamenteuse potentielle identifiés. Des mesures d’amélioration de la gestion de risque du circuit du médicament ont été envisagées, telles que la mise en place d’un recueil local systématique des effets indésirables et des erreurs médicamenteuses, une plus grande communication entre les professionnels de santé et l’implication du pharmacien en pédiatrie. Mots-clés : pédiatrie ; gestion du risque ; erreurs médicamenteuses ; circuit du médicament.

20 La dotation de médicaments pour besoins urgents : optimisation économique et maîtrise du risque iatrogène au CHU de Toulouse
Camille Jurado, Flavie Boye, Nadine Malric, Blandine Juillard-Condat, Philippe Cestac / 5 p. + ANNEXE // La gestion de  la dotation de médicaments pour besoins urgents dans les services de soin doit permettre de répondre à un double enjeu sanitaire et économique. La valorisation de ces dotations est intéressante dans le contexte de la certification des comptes. Trois facteurs peuvent avoir un impact significatif : la révision régulière du contenu des dotations par l’équipe pharmaceutique, le système de gestion plein-vide, et une délivrance nominative journalière associée à une dotation en doses unitaires. Mots-clés : médicament ; système plein-vide ; gestion des stocks ; finances.

25 Pharmacoopé : un projet territorial de dispensation nominative automatisée de médicaments
Maxime Martin, Marine Aussedat, Guillaume Sujol, Sonia Bedjidian, Sylvie Colomes / 5 p. + ANNEXE // Créé en 2012 par dix établissements sanitaires et médico-sociaux du département des Pyrénées-Orientales, le GCS Pharmacoopé, titulaire d’une autorisation de pharmacie à usage intérieur, a mis en oeuvre un projet de dispensation nominative automatisée au bénéfice de ses membres. Ce projet territorial déployé sur la quasi-totalité des structures a permis aux établissements de sécuriser le circuit du médicament et d’assurer la qualité de la prise en charge. Retour sur la mise en oeuvre du projet et les résultats qualitatifs. Mots-clés : pharmacie ; dispensation nominative automatisée ; organisation territoriale ; qualité ; SIH.

30 Sécuriser la prise en charge médicamenteuse par la formation. L’expérience du CHRU de Montpellier
Nadine Deshormière, David Morquin, Roxana Ologeanu-Taddei, Hubert Blain, Patrick Rambourg, Bertrand Millat / 5 p. // Le CHRU de Montpellier a établi, en complément de sa politique qualité et gestion des risques, une politique de sécurisation de la sécurisation de la prise en charge médicamenteuse (PECM) dont l’un des axes est la formation des professionnels, et qui s’articule autour de trois points : donner aux équipes un outil d’auto-évaluation de leur sécurité en termes de PECM ; former les prescripteurs à la prescription informatisée par un e-learning ; lutter contre l’iatrogénie médicamenteuse chez le sujet âgé. La combinaison des formations mises en place a permis de sensibiliser plus de 1 200 personnes à la PECM en 2015. D’autres modalités sont prévues. Mots-clés : médicament; gestion des risques ; e-learning.

Management

35 Mise en oeuvre d’un parcours patient : faut-il engager une démarche projet ?
Denis Costes, Jean-Claude Rigal-Sastourné, Carole Dominguez / 5 p. // Le recours à la démarche projet dans les  réorganisations hospitalières est une devenu une pratique courante. Si cette méthodologie présente de nombreux avantages en termes de visibilité et de transversalité, les contraintes imposées par ce mode de management sont souvent mal connues. Cet article résulte de l’observation d’une démarche projet menée à l’hôpital d’instruction des armées Bégin, visant à améliorer le parcours du patient en chirurgie ambulatoire. Mots-clés : démarche projet ; parcours patient ; chirurgie ambulatoire.

40 Temps de transmissions entre les équipes : pertinence et optimisation
Nathalie Morel / 5 p. // Dans les établissements de santé, la réduction du temps de travail depuis janvier 2002 a souvent entraîné une diminution de la durée des temps de transmissions entre les équipes. Pour autant, l’analyse de terrain montre l’importance de ces temps tant en matière de management que de qualité des soins. Mots-clés : directeur des soins ; temps de relève ; travail en équipe ; transmissions orales ; dossier du patient ; qualité de vie au travail ; projet de soin ; programme Pacte.

45 Place du doute et de l’incertitude dans les pratiques managériales hospitalières
Sylvie Vandoolaeghe, Annie Devulder / 5 p. // Heurtés par des pratiques relationnelles en contradiction avec leurs valeurs, face à des sentiments de discrédit et d’injustice générés par les doutes qu’ils exprimaient, des cadres et cadres supérieurs de santé d’un même pôle se sont interrogés sur la place du doute et de l’incertitude dans les pratiques managériales, au sein d’un groupe thématique porté par l’espace éthique hospitalier et universitaire de Lille. Car un cadre qui émet des doutes devient lui-même un sujet « douteux ». Ce qui peut amener la hiérarchie, les équipes et même le cadre à douter de lui-même. Pourtant, doute et incertitude sont bénéfiques dans le management des équipes et des projets, s’ils sont pratiqués dans une certaine mesure et dans une visée constructive. Conditions nécessaires à l’apprentissage et à la construction d’une identité professionnelle, ils participent à une éthique de service. Une éthique de l’engagement et de la responsabilité, qui replace l’humain au coeur du management et du soin. Mots-clés: doute; incertitude; management éthique ; responsabilité ; reconnaissance ; identité professionnelle.

50 La gestion prévisionnelle des métiers et des compétences (GPMC) : démarche rochelaise, dynamique régionale,  enjeu national
Aurélien Vautard / 5 p. // S’inscrivant dans un contexte territorial porteur, la démarche de GPMC du groupe hospitalier La Rochelle-Ré-Aunis s’appuie sur quatre axes forts : une définition claire des objectifs visés, une démarche progressive et associant tous les acteurs, des visites dans des hôpitaux plus en avance dans la démarche pour s’en inspirer, une liberté laissée au cadre de modifier les compétences dès la rédaction des fiches métier. L’article présente aussi les forces et les faiblesses du nouvel entretien d’évaluation généralisé. Mots-clés : ressources humaines ; métiers et compétences ; entretien d’évaluation.

Expériences et perspectives

55 L’alimentation en eau potable lors de phénomènes météorologiques extrêmes, cas de La Réunion et de Mayotte
François Mansotte, Dominique Maison, Élodie Damour / 5 p. + ANNEXE // Le contexte réglementaire français ne propose pas aux établissements hospitaliers de bonnes pratiques permettant de garantir la continuité de la sécurité sanitaire de l’eau. L’OPS/OMS fixe pour objectif trois jours d’autonomie. Dans les départements français de l’océan Indien, la fiabilité de la distribution tant en qualité qu’en quantité est régulièrement mise à mal par des événements climatiques extrêmes. Pour y faire face, les établissements se sont dotés empiriquement bénéficiant d’une moyenne de 5,9 jours d’autonomie, et 88 % à Mayotte, avec une moyenne de 1,9 jour d’autonomie. Mots-clés : gestion des risques ; eau ; dialyse ; outre-mer.

61 Traçabilité et valorisation de l'activité d'une équipe mobile d'infectiologie : retour d'expérience du centre hospitalier de Cayenne
Anne Terraz, Philippe Abboud, Michel Archiapati, Félix Djossou, Mathieu Nacher / 5p. // Une équipe mobile  d’infectiologie (EMI) a été mise en place au CH de Cayenne en 2014. Un infectiologue y intervient à temps plein. En attendant la création de l’unité fonctionnelle EMI dans le fichier structure de l’établissement, le médecin de santé publique et d’information médicale propose d’utiliser les outils existants dans l’applicatif PMSI pour tracer l’activité de cette équipe et la valoriser. Du premier janvier au 30 juin 2015, chaque semaine, l’infectiologue et le médecin d’information médicale se rencontrent pour réaliser les codages. Le groupage est modifié pour 174 séjours sur les 316 sur lesquels l’infectiologue intervient. Le delta de valorisation est de 369 945 € sur 2 144 687 € initialement, soit un gain de 18 %. Cette expérience permet la justification économique de l’EMI et une meilleure appropriation du dossier patient informatisé partagé. Mots-clés : équipe mobile d’infectiologie ; tarification ; PMSI ; GHM ; codage ; valorisation de l'activité.

66 La reconnaissance vocale au centre hospitalier Alès-Cévennes
Philippe Laurent, Christophe Biondini / 3 p. // En 2011, la modernisation de la production des comptes rendus de consultation a été désignée comme une priorité du CH d’Alès-Cévennes. Plusieurs paramètres ont rendu possible le passage à la reconnaissance vocale : une gouvernance plurielle, l’adhésion des secrétaires à l’évolution de leur métier, le soutien des médecins, un SIH performant, l’assistance du fournisseur. Mots-clés : secrétariat médical ; dictée numérique ; reconnaissance vocale ; SIH.

69 Une réflexion éthique intégrée à la démarche qualité : les directives anticipées au CHRU de Nancy
Nadine Polegato, Anne Maheut-Bosser, Véronique Pierson, Christine André-Botte, Isabelle Geiger, Pascale Gérardin, Carine List, Hervé Marchal, Aurélie Prétat, Agatha Zielinski, Yves Martinet / 4 p. // Rassurante pour certains, source d’angoisse pour d’autres, la rédaction des directives anticipées peut susciter des réactions affectives importantes. L’accompagnement de l’usager à cette occasion paraît donc nécessaire dans une démarche de qualité au sein d’un établissement de soin. Mots-clés: directives anticipées ; éthique ; démarche qualité.

73 Le courtage en connaissances : éléments de discussion pour un usage en santé publique
Anne Girault, Yacine Lachkhem / 3 p. // Le courtage en connaissances consiste à mettre des chercheurs en relation avec des acteurs et des décideurs en santé publique. Il vise à favoriser l’utilisation des résultats de la recherche scientifique lors de la mise en place et de l’évaluation des politiques publiques en santé. Mots-clés : transfert de connaissances ; aide à la décision publique ; recherche ; intervention ; implémentation.

@ État de l’art en imagerie médicale. RSNA 2015
Groupe d’experts de l’Afib, coordonné par Marc Pommier // DISPONIBLE EN ACCÈS LIBRE SUR LE SITE DE TH VIA LE SOMMAIRE DU N° 758 au plus tard fin août


79 Les réponses à vos questions Patrick Lefas Imagerie médicale : agir pour adapter les moyens aux besoins / « Réaliser les seuls actes nécessaires et suffisants dégagerait les moyens nécessaires au progrès de l’imagerie médicale. »

Sommaire